Communiqués

  Télécharger le communiqué de presse au format pdf

Le nombre de participants dépasse largement les attentes.
Toutes les conférences seront accessibles en webdiffusion.

 

Le Symposium international sur l’interculturalisme fait le plein d’inscriptions

 

Montréal, le 11 mai 2011 – Le Symposium international sur l’interculturalisme, qui se tiendra à Montréal du 25 au 27 mai, suscite un vif intérêt alors que plus de 600 personnes s’y sont inscrites. Le Symposium affiche complet depuis quelques semaines déjà.

Compte tenu de l’intérêt soulevé par cet événement sans précédent consacré à l’interculturalisme, des mesures ont été prises pour permettre au plus grand nombre de personnes d’avoir accès aux travaux du Symposium. Ainsi, toutes les sessions feront l'objet d'une diffusion vidéo en direct sur Internet (webdiffusion). Pour accéder aux conférences, il suffira de se rendre sur la page d’accueil du site Web du Symposium (www.symposium-interculturalisme.com) et de cliquer sur le lien indiqué, et ce, à compter du mercredi soir 25 mai jusqu’au vendredi 27 mai.

Organisé par un groupe d’intervenants et de chercheurs sous la direction de M. Gérard Bouchard, professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, cet événement bénéficie de la participation de dirigeants et de dirigeantes du Conseil de l’Europe et réunira des conférenciers et des conférencières du Québec et de plusieurs pays. L’objectif principal est de faire le point sur l’interculturalisme, qu’il s’agira de mieux définir comme modèle d’intégration, plus particulièrement comme façon de vivre la diversité ethnoculturelle dans les sociétés démocratiques. Le Symposium sera marqué par les interventions de Mme Kathleen Weil, ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, ainsi que de Mme Monique Gagnon-Tremblay, ministre des Relations internationales du Québec. La table ronde d’ouverture sera par ailleurs animée par M. Simon Durivage, journaliste et animateur bien connu à Radio-Canada/RDI.

Mettant à profit des expertises développées des deux côtés de l’Atlantique, l’événement permettra de se pencher sur la nature et les fondements de l’interculturalisme, mais aussi sur la nécessité de mieux le traduire concrètement dans des politiques et des programmes appropriés. La pertinence de ce dialogue Québec-Europe se mesure à l’importance des questions qui y seront débattues : les modèles et les expériences d’intégration en Europe et en Amérique, la protection des valeurs et des droits fondamentaux, l’avenir des cultures dites majoritaires, la protection de la langue en contexte minoritaire, les régimes de laïcité, l’éducation interculturelle, l’inclusion économique et sociale, etc.

Le Symposium vise à combler un besoin pressant d’orientations, de politiques et de balises à l’intention des décideurs des institutions publiques et privées, de même que des citoyens en général.

L’ouverture du Symposium aura lieu le mercredi 25 mai à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque (475, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal) avec la présentation des conférences de M. Gérard Bouchard et de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, coordinatrice pour le Dialogue interculturel au Conseil de l’Europe. Les travaux du Symposium se poursuivront les 26 et 27 mai à l’Amphithéâtre du Pavillon Sherbrooke de l’Université du Québec à Montréal (200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal).

 

 

Communiqué du 2 mars 201

 

  Télécharger le communiqué de presse au format pdf



L’interculturalisme comme modèle d’intégration

 

Symposium Québec-Europe sur l’interculturalisme

Montréal, le 2 mars 2011 – Au moment où les modes d’intégration des immigrants sont débattus et commentés un peu partout sur la scène internationale, un symposium sans précédent consacré à l’interculturalisme aura lieu à Montréal du 25 au 27 mai. Cet événement vise à combler un besoin pressant d’orientations, de politiques et de balises à l’intention des décideurs des institutions publiques et privées, tout comme à l’intention des citoyens en général. Organisé par un groupe d’intervenants et de chercheurs sous la direction de Gérard Bouchard, professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi, cet événement bénéficie de la participation de dirigeants et de dirigeantes du Conseil de l’Europe et réunira des conférenciers et des conférencières du Québec et de plusieurs pays. L’objectif principal est de faire le point sur l’interculturalisme et de mieux le définir comme modèle d’intégration, plus particulièrement comme façon de vivre la diversité ethnoculturelle dans les sociétés démocratiques.

 

« L’interculturalisme a déjà une longue histoire au Québec et il suscite un intérêt grandissant auprès de nombreux pays européens, fait remarquer Gérard Bouchard. Le Symposium, qui sera largement ouvert au public, se présentera comme un dialogue Québec-Europe sur la situation et l’avenir de ce modèle d’intégration. »

 

Mettant à profit des expertises développées des deux côtés de l’Atlantique, l’événement permettra de se pencher sur la nature et les fondements de l’interculturalisme, mais aussi sur la nécessité de le traduire concrètement dans des politiques et des programmes appropriés.

 

« Dans ses grandes lignes, poursuit M. Bouchard, l’interculturalisme vise à réaliser l’intégration dans un contexte de diversité en favorisant les interactions, les rapprochements, les échanges, les initiatives intercommunautaires. Ce modèle se caractérise, en particulier, par une recherche d’équilibres fondés sur la négociation et la réciprocité dans le but d’assurer une intégration équitable des individus et des groupes. Il cherche à accommoder à la fois les cultures majoritaires, dans le respect de la diversité, et les minorités dans les limites des valeurs fondamentales de la société d’accueil. Il vise aussi, à la longue, à faire émerger une identité et une appartenance communes à partir et au-delà des identités et des appartenances premières. »

 

Trois ans après le dépôt du rapport de la Commission Bouchard-Taylor, ce Symposium international propose donc de relancer et d’approfondir le débat sur l’interculturalisme au Québec et ailleurs dans le monde.

 

« Pour plusieurs pays européens, l’interculturalisme est une voie d’avenir qu’il presse d’explorer, soutient Gabriella Battaini-Dragoni, coordinatrice pour le Dialogue interculturel au Conseil de l’Europe. Or, sur ce sujet, le Québec a des choses importantes à dire. C’est pourquoi, nous, du Conseil de l’Europe, avons tenu à nous associer de près au Symposium. Ce dialogue ne pouvait tomber à un meilleur moment. »

 

La pertinence de ce dialogue Québec-Europe se mesure à l’importance des questions qui y seront débattues : que retenir des modèles et des expériences d’intégration en Europe et en Amérique; comment penser l’exercice des droits fondamentaux, la laïcité, l’éducation, l’inclusion sociale et économique, la survie de la langue et de l’identité en contexte minoritaire, à la lumière de l’interculturalisme, et quelles stratégies mettre en œuvre?

 

Afin d’associer les citoyennes et les citoyens à la démarche dans un esprit de participation et de susciter un débat autour des thèmes abordés au cours du Symposium, des textes de réflexion leurs seront proposés par l’entremise des principaux quotidiens d’ici la tenue de l’événement.

 

L’ouverture du Symposium aura lieu le mercredi 25 mai à l’Auditorium de la Grande Bibliothèque (475, boulevard De Maisonneuve Est, Montréal) avec la présentation de deux conférences publiques (par Gérard Bouchard et Gabriella Battaini-Dragoni du Conseil de l’Europe). Le Symposium se poursuivra les 26 et 27 mai à l’Amphithéâtre du Pavillon Sherbrooke de l’Université du Québec à Montréal (200, rue Sherbrooke Ouest, Montréal). On peut consulter la programmation du Symposium et s’y inscrire sur le Web à l’adresse suivante : www.symposium-interculturalisme.com.

 

-30-

 

Source : Symposium international sur l’interculturalisme - Dialogue Québec-Europe

Relations médias :   Roch Bilodeau

                                 1 855 347-7622

Pourquoi un symposium
sur l’interculturalisme ?

LR944-2-7moFLV Player Embed by VideoLightBox.com v1.10

Cliquez pour voir la vidéo

Gérard Bouchard, professeur, Université du Québec à Chicoutimi. Responsable du Symposium.

 

LR944-2-7mo
Gabriella Battaini-Dragoni, coordinatrice du dialogue interculturel, Conseil de l’Europe. Responsable adjointe du Symposium pour l’Europe.

Lire la suite

L'interculturalisme

Qu’est-ce que l’interculturalisme ?

L’interculturalisme propose une manière de vivre ensemble dans la diversité. Sa caractéristique principale réside...

Lire la suite...

Les actes du Symposium

L’ensemble des conférences seront rassemblées dans un seul document électronique qui pourra être téléchargé gratuitement ici au cours de l’automne 2011.